© Greg Clément

Parcours politique

Imprégnée par le milieu associatif puis baignée dans le monde politique par son engagement professionnel, Delphine Klopfenstein Broggini est élue au Grand Conseil du canton de Genève en novembre 2013. Jusqu’en 2019, elle siégera dans les commissions de l’environnement et de l’agriculture, des affaires communales, régionales et internationales, des pétitions et des transports où elle est désignée vice-présidente en 2018. Dans son travail parlementaire, elle s’est particulièrement engagée sur les questions liées à l’environnement, à l’agriculture, à la mobilité, à l’égalité et à l’asile.

Engagement associatif 

Delphine Klopfenstein Broggini s’engage à 20 ans dans le milieu culturel du quartier des Grottes à Genève, elle entre au comité de l’association littéraire des Lectures publiques, du café socio-culturel de la Galerie et collabore avec la Maison de quartier Pré en Bulles. Dès le début des années 2000, elle s’engage pour soutenir la mobilité douce, en particulier le vélo à Pro Vélo. Elle rejoint plus tard le comité de Pro Natura et celui de F-Information, accueil et conseils juridiques pour les femmes, deux comités où elle est toujours active.

Parcours personnel

Née à Berne le 9 juin 1976, Delphine Klopfenstein Broggini a partagé son enfance entre Berne, Neuchâtel puis Genève. Elle obtient sa maturité au collège de Saussure au Grand-Lancy avant d’étudier les sciences sociales à l’Université de Genève. En parallèle à la sociologie, sa branche principale, elle étudie la géographie, les sciences politiques et apprend la langue et culture romanches en Lettres. Elle est engagée comme coordinatrice de l’association Pro Vélo Genève en 2003, puis cofonde quelques années plus tard le journal vélo romand le Pro Vélo Info. En 2011, elle publie avec Pro Vélo Suisse un guide de balades à vélo dans l’arc lémanique avant de rejoindre le secrétariat des Vert.e.s genevois.e.s en tant que responsable de communication. Elle devient secrétaire générale du parti en 2013. Une fonction qu’elle quittera en 2019 suite à son élection au Conseil national. Mariée et mère de deux enfants de 14 et 16 ans, Delphine Klopfenstein Broggini vit aujourd’hui à Versoix (GE).

Mon revenu parlementaire – Conseil national

Afin de m’investir pleinement dans mon travail parlementaire, j’ai décidé d’y consacrer l’entier de mon activité rémunérée.

26’000.-/an : préparation des séances (imposables)
440.-/jour de séance (imposables). Les sessions parlementaires se déroulent quatre fois par an durant 12 jours. Siégeant dans deux commissions législatives, j’ai encore une trentaine de jours de séances de commission par an.
33’000.-/an: contribution matérielle et collaboratrice·teur politique (non imposables)
115.-/jour de séance : défraiement pour repas (non imposables)
180.-/nuit défraiement pour nuitée, séparant deux séances à Berne (non imposables)
11’000.-/an : contribution au titre de la prévoyance (2e et 3e pilier)

 

Liens d’intérêts

  • Association transports et environnement (ATE) : membre
  • Association F-Information: membre du comité (bénévole)
  • Initiative des Alpes: membre
  • Les Verts – Parti écologiste suisse : membre
  • Pro Natura : membre du comité (bénévole)
  • Pro Vélo : membre et ancienne collaboratrice
  • Public Eye : membre 
  • Slow Food : membre

En suivant ce lien, vous découvrirez les votes de Delphine Klopfenstein Broggini sur l’ensemble des projets au Conseil national