Afin de m’investir pleinement dans mon travail parlementaire, j’ai décidé d’y consacrer l’entier de mon activité rémunérée. La transparence en politique est essentielle pour avoir la confiance de la population. Dans notre système politique suisse, parfois opaque, les Vert·e·s ont la volonté d’être moteur au parlement sur cette question. Voici les revenus liés à mon activité politique:

  • 26’000.-/an : préparation des séances (imposables)
  • 440.-/jour de séance (imposables). Les sessions parlementaires se déroulent quatre fois par an durant 3 semaines. Siégeant dans deux commissions législatives, j’ai encore une trentaine de jours de séances de commission ou de groupe par an.
  • 33’000.-/an: contribution matérielle et collaboratrice·teur politique (non imposables)
  • 115.-/jour de séance : défraiement pour repas (non imposables)
  • 180.-/nuit défraiement pour nuitée, séparant deux séances à Berne (non imposables)
  • 11’000.-/an : contribution au titre de la prévoyance (2e et 3e pilier)

Autres activités associatives et politiques rémunérées:
Présidence Vert·e·s genevois·e·s : 1000.-/mois
Vice-présidence de PRO VELO Suisse : 1500.-/an

Liens d’intérêts

  • Association F-Information: membre du comité (bénévole)
  • Pro Natura : membre du comité (bénévole)
  • Pro Vélo : vice-présidente nationale et ancienne collaboratrice genevoise
  • Association transports et environnement (ATE) : membre
  • Initiative des Alpes: membre
  • Les Verts – Parti écologiste suisse : membre
  • Public Eye : membre 
  • Slow Food : membre

En suivant ce lien, vous découvrirez mes votes sur l’ensemble des projets au Conseil national