Suivre le parcours de cet objet au Conseil national ici…

Les CFF ont annoncé ce printemps la réservation obligatoire pour les vélos dans les tous les trains Inter-City du vendredi au dimanche. Il sera désormais plus coûteux et plus compliqué de transporter son vélo dans les trains en Suisse. Pourtant, la combinaison de ces deux moyens de transport durables est exigée par le Parlement et souhaitée du point de vue de la politique environnementale et climatique.

Dans cette perspective, et faisant suite à l’interpellation 21.3192, il est attendu des CFF, établissement public entièrement aux mains de la Confédération, qu’ils mènent une politique en adéquation avec l’OBI. Pour ce faire, les CFF devraient assurer, dès aujourd’hui, dans leurs nouvelles commandes, des wagons adaptés tout en aménageant le matériel roulant existants de manière à accueillir plus de vélos.

Le vélo est en progression partout en Suisse. La crise sanitaire a entrainé aussi sa recrudescence, également dans les loisirs, où l’été passé le nombre de vélos dans les trains a augmenté de 40% par rapport à l’été 2019. C’est une excellente nouvelle. Cette pratique doit être soutenue et encouragée. Au lieu d’aller dans le sens de cette progression et adapter leur capacité à accueillir des vélos dans les meilleures conditions, les CFF mettent des bâtons dans les roues des vélos. Comme seule réponse, les CFF rendent la réservation vélo obligatoire et payante dans tous les Inter-City du pays.